Couverture du comic-book Fasion In Action. On y voit une femme en costard noir portant une chemise blanche et une cravate noire. Ses cheveux sont oranges et elle a un patche sur son oeil gauche. Sa pose rappelle un peu celle de James Bond sur certaines affiches de cinéma.
© Bedside Press

John K. Snyder III's
Fashion In Action

Format — VO
Editeur — Bedside Press
Contenu — Fashion In Action Book I-III
Scénario — John K. SNyder III
Dessin — John K. Snyder III
Couleur — John K Snyder III
Lettrage — Ryan Ferrier
184 pages — $20

Il est 20h30. Le soleil se couche sur la ville tandis que vous regardez à travers les persiennes du rideau. Sur la table, un verre d'eau à la quinine, une sucette à moitié entamée et une pile de feuilles. La chaise grince en tournant, revelant une petite silhouette. Une créature à la peau rouge tirée à quatre épingles dans un costard noir au col remonté, avec une chemise blanche en dessous et une cravate noire. Elle prends la sucette qu'elle mâchouille quelques instants avant de la reposer. D'un geste, elle avale le reste d'eau gazeuse puis elle rajuste son chapeau d'un air blasé.

"T'es pas venu ici pour rien n'est-ce pas ? Tu es venu ici parce que tu recherche l'élite. Tu recherche l'excellence. Tu recherche quelque chose que rien d'autre ne peut t'offrir... Tu dois savoir que la fashion n’est pas quelque chose qui existe uniquement dans les vêtements. La fashion est dans l’air, portée par le vent. On la devine. La fashion est dans le ciel, dans la rue."

Elle tire une valise sur la table et l'ouvre, révélant un lance-grenade Mk 1S (MGL-105). Elle charge tranquillement les munitions, retire la séurité et vous annonce :

"La fashion entre en action !"

© Bedside Press

GunGun Chanel

Ce bouquin était un kickstarter à l'origine. Pour ceux qui vivent dans un ananas dans la mer sous un rocher, Kickstarter c'est une plateforme de crowdfunding où des gens proposent des projets et où les acheteurs potentiels peuvent donner de l'argent pour la réalisation du projet en échange de contreparties. Bedside Press était un éditeur de comics fondé en 2014 par Hope Nicholson avec pour objectif de ressortir les comics Canadiens du brouillard de l'oubli. Mon premier Kickstarter c'était déjà cet éditeur avec "Nelvana of the Northern Lights" qui mettait une femme dans le rôle du super-héros principal, faisant d'elle la première super-héroïne Canadienne (alors que Wonder Woman n'apparaîtra qu'en 1941 !) Au fil des années, Bedside Press a publié pas mal de titres dans la même veine mais aussi quelques comics complètement neufs.

La maison d'édition pliera malheureusement boutique en 2019 après les déboires personnels de Hope Nicholson. Elle a quitté définitivement le monde de l'édition sans donner les rênes de Bedside Press à quiconque, ce qui est dommage parce que leur catalogue hétéroclite valait vraiment le détour. Le comic-book d'aujourd'hui "Fashion In Action" m'avait tapé dans l'oeil à l'annonce du projet et j'ai foncé souscrire dès que ça a été mis en ligne. C'est donc une remise à neuf d'un titre Canadien des années 80 qui fleure bon le "Charlie's Angels" avec une touche de classe comme l'époque à su en faire. C'est par initialement dans le magazine "Scout" de chez "Eclipse Comics" en 1985. L'auteur a personnellement parcitipé au projet et supervisé la restauration graphique de la série.

© Bedside Press

Paper Dolls

Nous sommes en 2086 et c'est le soir de nouvel an. Dans quelques instants, le monde entier va passer en 2087. La cérémonie en Tri-D est présentée par l" célèbre Johnny Mars, présentateur vedette. Mais à la seconde ou la nouvelle année débute, des gangsters masqués surgissent de la boule-surprise à la place des confettis. Ilse ruent aussitot sur Johnny pour le prendre en otage. Mais c'était sans compter sur l'incroyable équipe féminine dirigée par Frances Knight : "Fashion In Action" ! Elles interviennent immédiatement, évitant l'enlèvement. Un peu secoué, il file dans sa loge pour se requinquer mais c'était sans compter sur le terrible Docteur Cruel, qui veillait au grain. Attrapant le magnat de la présentation télévisée, il s'envole avec lui dans sa machine volante.

Pensant que son client est en sécurité, Frances retourne à sa base, dans la statue de la liberté. Mais sur place, elle apprends par le manager de son client qu'il a disparu. Du coup la réputation des Fashion In Action en prends un sévère coup. Frances se lance donc à la poursuite du Docteur Cruel et de son effroyable sidekick : Roxanne. Il faudra beaucoup de courage et de détermination pour retrouver Johnny Mars et réparer leur image publique...

© Bedside Press

Women In Black

Voilà un comic-book comme j'aime. Des femmes bien sapées, de l'action, un méchant bien cliché et ça se passe dans le turfu. Que demander de plus ? Je ne connaissais rien du tout à l'auteur ou au comic et j'avoue que j'ai pris un vrai plaisir à lire ça? Je m'attendais à un machin un peu ringard, tendance kitsch mais il s'avère que ça tient encore très bien la route malgré l'âge. Je trouve ça un peu dommage que la série n'ait pas trouvé son public, elle méritait de durer mais c'était clairement en avance sur son temps. Quand je regarde les gonzesses des comics des années 90 et qu'à côté je vois "Fashion In Action" ben je sais ce que je préfère !

Je n'avais jamais entendu parler de cette série et je remercie Bedside Press de l'avoir déterrée du cimetière des comics peu connus, parce que j'ai passé un super moment de lecture. Le dessin de John K Snyder III est vraiment élégant et tous ses personnages sont vraiment hauts en couleur aussi bien au sens littéral qu'au sens figuré. Il y a de la couleur et de la dynamique. Ma seule petite critique serait que la narration aurait gagné à oser un peu plus de choses visuellement. Les cases sont toutes rectangulaires et certaines compositions auraient gagné beaucoup en allant un peu plus loin dans le sujet (Comme le duel Roxanne/Frances) mais c'est vraiment du chipotage de ma part.

© Bedside Press

Synthèse Téléologique

La conclusion c'est que j'ai vraiment eu un très grand plaisir à lire ça, je ne m'attendais à rien et c'est un morceau de culture comics Canadienne vraiment très intéressant. Je pense que j'adorerais une suite ou un reboot avec le même dessinateur. C'est dommage que la série n'ait pas trouvé de public, pour moi c'était clairement très en avance sur son temps. C'est un condensé de tout ce qui peux être cool dans un comics en utilisant une "quipe de personnage féminin sans tomber dans le cliché un peu absurde. Mention spéciale au style du Dr Cruel qui était à la fois rétro et très classe en donnant un personnage très cliché mais infiniment savoureux. C'est aussi le genre de lecture que je conseillerais à des gens qui veulent lire du comics loin des grosses maisons d'édition et des trucs à rallonge. C'est dommage que Bedside Press n'existe plus de nos jour, il y avait vraiment matière à travailler avec "Fashion In Action" et le grand public mériterait de se pencher sur cette pépite venue d'au-dessus des Etats-Unis.

De la première à la dernière page il y a une verve, une prestance et une énergie comme j'en lis rarement dans un comics. Je le mettrais dans la même catégorie que "Adventureman" pour le côté rétro-cliché mais tellement fun. Frances Knight me laisse une forte impression de Sigourney Weaver (actrive américaine) dans son sang-froid et sa classe en toutes circonstances. Le personnage de Roxanne est vraiment intéressant et aurait mérité d'être un brin plus étoffé mais le duel entre les deux protagnoiste était suffisamment mémorable pour que je m'en souvienne rien qu'en prenant le comic-book de son étagère. C'est l'un des ouvrages que je relis volontiers plusieurs fois par an et j'en ressors toujours avec le même ravissement. Le dessin peut sembler un peu suranné à certains mais je dirais que c'est ce qui contribue au charme du titre. Merci à John K Snyder III d'avoir crée "Fashion In Action".


© IDW Publishing

Bouton pour retourner vers la liste des bavardages.