MatchaPrika Club 2023 — CC BY-NC 4.0

Suspension

Port d'attache

Après une très très longue période de tergiversation, j'ai finalement décidé de sauter le pas pour Paprika. J'avais déjà mentionné dans un article que je n'aimais pas du tout l'idée du crochet de suspension pour Paprika parce que ça faisait vraiment trop "jambon fumé accroché dans la cave des grands-parents". Mais avec le temps, même si ses 11 kilos ne sont pas franchement lourd, j'avais envie de pouvoir faire le poudrage ou même l'huilage sans qu'elle soit au contact d'une serviette, de devoir la bloquer en position debout contre quelque chose. Je me suis rendu à l'évidence qu'une suspension pour la manutention n'était pas complètement une mauvaise idée. Après diverses observations, j'ai tablé sur un système improvisé basé sur des idées d'autres possesseurs de poupées. (merci John et Drakyx !)

N'étant pas certain que j'en aurais une utilité sincère ou même dans le long terme, je ne voulais pas faire des achats pour que ça prenne inutilement la poussière au bout de trois semaines. Je n'ai jamais de certitudes quand je fais des tests, j'aime douter (sainement) des choses et essayer de maintenir une pensée critique, ce n'est pas parce que beaucoup de monde le fait que c'est forcément bien ou même adapté à ma situation. Mais revenons-en à notre système de suspension. Le postulat initial était simple : Une barre de type barre de traction + un moyen d'accrocher. Après un rapide coup d'oeil sur le ouèbe, j'ai pu constater que les barres de traction c'est déjà 30€ ou plus. Ensuite on ajoute un boulon à oeil qui est dans les 20€. Je ne voulais pas dépenser 50€ pour un truc dont j'avais un doute quant à l'utilité et la praticité.

MatchaPrika Club 2023 — CC BY-NC 4.0

de bric et de broc

J'ai simplement fait de la récupération en demandant à quelqu'un qui avait un bric-à-brac de clous, vis et autres tiges metalliques. Dans ce fourbi, j'ai trouvé une tige filetée gabarit M8 avec oeil au bout qui rentre parfaitement dans le cou de Paprika. J'ai aussi trouvé une tige en "S" pour faire office de crochet comme pour une déco de sapin de noel. Basique mais solide donc c'était impeccable pour moi. Enfin, la barre de traction j'ai décidé de pas aller sur Amazon ni même de faire des kilomètres et j'ai regardé sur LeBonCoin où j'ai découvert qu'il y avait des tas de barres de traction en vente, dont l'une d'elles était à 5€ à moins de cinq kilomètres de chez moi. J'avais finalement mon système de suspension en ayant dépensé que 5€ en tout et pour tout.

De retour chez moi, j'ai fait un premier test mais je n'avais jamais mis de barre de traction en travers d'une porte donc elle était pas droite, je n'ai pas osé suspendre Paprika. (de peur que ça glisse et qu'elle tombe !) J'ai pensé à un niveau à bulles mais le génial Drakyx (Encore merci à toi camarade !) m'a suggéré de simplement faire un trait au crayon sur le montant de la porte à une même hauteur. Du coup, un mètre ruban et dix secondes plus tard j'avais mes mesures et la possibilité d'avoir ma barre bien droite sans devoir dégainer un niveau à bulle (que je n'ai pas).

Après c'est tout con, j'ai vissé le boulon à oeil dans le cou de Paprika puis je l'ai suspendue et c'était reglé ! Je l'ai laissée trois heures tout en surveillant régulièrement et ça n'a pas bougé d'un iota. Mon test était donc validé. J'ai procédé au poudrage avec le pinceau et j'ai eu l'agréable surprise de voir que non seulement c'était plus facile, mais c'était bien plus rapide que de la tenir à une main pendant que je donne des coups de pinceau de l'autre ! J'ai pris quelques notes pour une éventuelle amélioration ultérieure mais j'ai la satisfaction d'avoir un système qui n'est pas une usine à gaz coûteuse et reste simple à ranger. Si jamais je procède à d'éventuels changements, j'éditerais cet article, mais pour le moment, c'est parfait comme ça.

MatchaPrika Club 2023 — CC BY-NC 4.0

Bouton pour retourner vers la galerie de photos.